[SFE] Billet d’humeur sur cette fin d’année 2016 (one man car)

 

 

Un accident plus tard, 2016 à encore montré un recul de la sécurité ferroviaire. Face à la détresse des familles des victimes, face à « l’omerta » qui règne en maître à la SNCB, avec quelques autres nous avons fédéré les bonnes volontés en une A.S.B.L .
Au début cela à fait sourire, pourtant en quelques mois nous avons fait beaucoup. Nous avons pris position sur une législation mettant les conducteurs en difficulté, et par conséquent faisait reculer la sécurité. Au final, tout le monde désormais s’en occupe, et nous allons vers un mieux.

 

Nous venons de dénoncer le one man car, les syndicats et certains partis politique aussi, en espérant que la réflexion porte ses fruits.
Si pas, nous enfoncerons le clou via des campagnes ciblées vers l’usager. Quoi que l’on en dise, faire circuler un train sans chef de bord, n’aura jamais le même niveau de sécurité qu’actuellement.

 

Désolé de contre dire le porte-parole de la S.N.C.B, mais jamais personne ne pourra anticiper tout ce qu’il peut se passer dans un train. Un mot, un regard, un geste, et en quelques secondes tout peut basculer.
Il est vrai qu’une vie, une victime ou une agression ne pèse pas lourd face à la dette de la S.N.C.B. On gagnera +/- 450 salaires, soit des dizaines de millions d’€, comparé aux indemnités qui seraient payées aux futures victimes et familles, la société est largement gagnante. Au pire si c’est vraiment intenable en termes d’incidents, on dira que finalement c’est trop dangereux, et les trains seront supprimés, encore une économie.

 

Il serait opportun de voir les premiers concernés (les chefs de bord), eux aussi s’exprimer, parler du quotidien de ce métier, des contraintes, des pressions de la ligne hiérarchique, du manque d’effectif, du retard toujours plus grand des jours de repos et de congé, etc…. L’A.S.B.L défend la sécurité dans son ensemble, nous invitons donc les différentes corporations concernées à s’exprimer, nous respecterons l’anonymat, par contre les informations récoltées sont essentielles pour interpeller et dénoncer.

 

N’hésitez donc pas à nous contacter via notre mail info@asbl-sfe.be

 

Communication SFE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.