Réforme des pensions du personnel roulant de la S.N.C.B

Michel 1er frappe de plus en plus fort…

 

Restriction budgétaire et trajectoire européenne à respecter, il y a une mesure qui va impacter le personnel roulant de la S.N.C.B de manière progressive.

 

De 55ans à ce jour, on passera progressivement à 63 ans en 2030...
La carrière pour être admissible à la pension passera elle de 30 ans à 42 ans en 2030.
Première étape, 2018, 38 ans de carrière et 57 ans afin de pouvoir prétendre à une carrière complète.
Suivant la pénibilité ou longue carrière (travail en cours sur 4 axes distincts), celle-ci sera réduite de 5 ans. Après 37 ans si on est dans la catégorie requise.
Il va y avoir des conséquences financières importantes pour certains cheminots, mais aussi des conséquences pour les usagers.

Dans des métiers de sécurité ou tout repose sur l’humain, cela devient « irresponsable » de prolonger ces travailleurs, tout en leur demandant de maintenir un niveau d’exigence en constante augmentation. (Voir A.R de 2015 sur le code ferroviaire). Surtout que l’on constate déjà une impossibilité d’être dans le cadre de la loi avec le niveau de formation prodigué, résultat la sécurité ferroviaire va encore reculer, triste constat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.