[SFE] Communication sur la nouvelle procédure de départ prévue en juin 2018 à la sncb

Depuis plusieurs semaines nous faisons remonter une information sur le risque engendré par la nouvelle procédure de départ prévue pour juin.

Le SSICF via son ministre de tutelle, le ministre Bellot, la CEO SNCB, la commission infrastructure, tous ont reçu l’information venant de notre ASBL.

A force d’insister, nous avons tout de même pu prendre connaissance de l’analyse de risque effectuée dans ce cadre.

« Compte tenu des niveaux respectifs de ces risques, nous concluons qu’une procédure de départ prévoyant la fermeture immédiate de la dernière porte présente des risques différents de ceux engendrés par l’actuelle procédure de départ » « L’analyse réalisée en juillet 2017 conclut sur un dilemme (sécurité du personnel contre sécurité de la clientèle) et ne permet pas de trancher le débat. »

Ces deux extraits des conclusions vont dans notre sens, l’analyse indique également que la suppression des IOT réglera une bonne partie des soucis, de plus la procédure sera ainsi uniformisée. L’IOT est un risque pour le conducteur, mais aussi pour le chef de bord, pourquoi dés lors persister à la mettre en place dès juin ?

Nous avons demandé que le comité de prévention national se prononce rapidement sur le sujet, encore une fois nous rappelons la loi Milquet sur le bien-être qui demande à limiter le plus possible le risque, et pas d’en créer un autre comme indiqué dans l’analyse. Si ce projet est mis en place malgré le risque, alors il faudra que la SNCB assume seule sa décision. On ne pourra mettre les éventuelles erreurs sur le dos du personnel, car ici l’employeur connaît le risque, malgré cela il expose son personnel à celui-ci.

Comme il est prévu que d’ici peu la procédure sera encore changée, et qu’elle prendra mieux compte de l’analyse de risque, pourquoi ne pas attendre ? La ponctualité est encore mise en avant, mais la sécurité ne sera pas optimum car les risques sont bien présents.

Le risque 0 n’existe pas, c’est ce genre de réponse « formatée » qui sert d’alibi, si c’est cela une entreprise apprenante, si cela une culture de sécurité, alors nous ne sommes pas prêts de voir diminuer les incidents et les accidents.

Communication ASBL sécurité ferroviaire efficace.

One thought on “[SFE] Communication sur la nouvelle procédure de départ prévue en juin 2018 à la sncb

  1. MICHIELS

    Où est donc le bon vieux temps où nous montions à bord du compartiment en demandant : « Puis-je partager votre voiture? »
    Pourquoi ne pas usager du système des fermetures de portes comme sur le Kusttram, c’est-à-dire: « aussi longtemps qu’il y a pression sur le marche-pied, les portes ne peuvent se fermer »?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.